suivi de l'entraînement du coach. Part 2

un copain, Thomas Couchot, dit souvent "les séances dures ça travaille le mental".
Je ne suis pas du tout de cet avis!
Le mental c'est un truc que tu as au départ disons que t' en as 100; A chaque douleur, difficulté ou echec( ou les deux ou trois à la fois, c'est encore pire) tu tires une cartouche de mental et petit à petit il s' amenuise pour finir au " burn out", overdose, basta, stop, j' arrête!
Ayant déjà une fois atteint la limite, je me demande si mon stock est revenu à 100 ou pas? En fait je le sais très bien... Non, je ne supporterai pas une deuxième fois les mêmes choses. Mais combien j' en ai encore??
Tout ça pour quoi?
et bien j' en ai tiré une aujourd’hui!
météo de merde: vent fort, glacial, pas de soleil, risque de pluie.
Et là, tiens si j' allais rouler? Voila une idée quelle est bonne. j'analyse le vent et par je ne sais quelle espèce de réflexion débile, je trouve intelligent de faire de la plaine vent de face ou trois quart...1h40... puis demi tour, mais comme je fais le rebelle sur le ravitaillement rapport à la chasse aux kilos, en vrai je suis déjà SEC!
Heureusement que j' ai mon gel énergétique de secours sinon je serai en train de dormir dans un fossé!
Moralité une cartouche de mental en moins, les jambes niaquées...la prochaine fois je vais dans les bosses à l' abri de la foret, quel CON!
3h15 au final.

MArdi Home trainer

 
Enfin home dehors même si le temps est fou! en cuissard court en décembre et neige fin avril.
Petite séance pour voir ce qu' il y a à faire...eh ben, c'est pas gagné!
Il y a un travail monstrueux à faire! "Sans déconner, t'as fait quoi pendant 52 mois?..ben... RIEN!"
Il me faudra bien un an pour reprendre de vraies couleurs mais l' espoir fait vivre.
Pour info, je peine à monter à plus de 135 puls! Bon j' ai pas insisté de trop mais ça fait peur!

Jeudi.

jeudi: encore le froid, le vent..pas motivé mais 1h40 quand même. Vélo bien sûr! vous croyez quoi? que je suis assez malade pour courir tout ce temps?
Je vais boire l' apéro pour oublier!

vendredi

Bon à ce jour il est clair que la course reste plus facile pour moi. Ok ça fait 4 mois que j' y travaille gentillement donc ça parait normal.
Les sensations reviennent et l' allure aussi. Sinon en terme d' allure comme dirait un gars que je connais, je ne suis doute pas necore capable de faire 5km à 15 à l' heure mais j' ai espoir.
Donc ce soir 50' avec le renforcement qui va bien derrière.

samedi

Ah le vélo, sacré moyen de locomotion...et de désespoir. J' ai eu le nez creux de partir ce matin vue ce qui tombe ne ce moment!

2h10 avec quelques accélérations, ben oui, quand tu passes de 25 à 30km/h c'est une accélération! Si monsieur!
Un peu de renforcement mais pas trop, faudrait pas détrôner les stars du coin! aller demain la même en mieux.

dimanche

J' avais prévu plus long et du renforcement mais pour une fois j' ai dérogé à la règle bilan: petite sortie un peu courte mais dynamique avec Thomas Couchot. 1h40 et quelques mines pour pimenter les coups de cul!

Et demain....natation!

Lundi

Lundi: NATATION!
ahahahha quelle est drôle celle-là!
Bon aller pas de surprise, je savais très bien comment ça allait se passer mais il fallait que ça se passe.
Donc la technique ne s' oublie pas ...c' est juste les muscles censés la mettre en place qui oublient de produire de la force.
Moralité sur 25m tu crois que tout va bien mais dès les 50m tu sens comme un truc sous les bras; Un truc que t' avais oublié toutes ces années... Tu sais les dorsaux!
Bon je connais le remède et je ne suis pas inquiet pour ça.

Mardi

La piste c'est sympa quand ça se passe bien...et ce soir ce ne fut pas le cas.
Je n'ai réalisé que la moitié de la modeste série prévue. La fauite à qui?
A moi même qui n'arrive pas à mettre une troisième séance dans la semaine.
En effet, 2 c'est correct mais ça présage de progrès très lents. Il faut donc que je m' y remette un peu plus pour repartir de plus belle et juste revenir( peut-être) à ce que je savais faire.
Heureusement un long WE s' annonce donc ça va charger un peu.

WE, jour 1(jeudi donc!)

WE, jour 1(jeudi donc!)
A prendre des routes inconnues, il y a toujours un risque de faire plus que prévu...C'est arrivé. 3h au lieu de 2h30, certes la différence est assez minime mais ça peut suffire à finir cramé.
Heureusement, pas de cramage autre que celui du soleil aujourd'hui.
Puis une petite course de 36min.
Objectif du jour: allure régulière, les bosses en force et ne pas chercher à aller vite. Pas de mine intempestive aujourd'hui. Ca explique la facilité à finir la séance de 3h36 quand même.
Demain la même ou presque...sans égarement en vélo.

WE jour 2, vendredi.

 
Au programme quasiment la même chose qu' hier. L' objectif est strictement identique.
Bilan 2h17+ 54min.
J' ai fin un peu à la dérive mais au moins si j' ai du mal en fin de course je connaîtrai cette situation.
Puis en soufflant affalé sur une chaise dehors sur la terrasse, une glace à la main, la piscine devant moins j' ai eu un déclic: et si je me faisais une "cryothérapie" de récupération du pauvre.
Je glisse donc les guibolles dans l'eau bien fraîche de la piscine( à noter que vu le temps je ne profiterai pas longtemps de cette eau froide).
ARgh! mais ça fait trop mal aux pieds, elle est glacé cette eau! Je tiens ce que je peux (30 secondes je pense) et c'est vrai qu' on se sent mieux...j' y retourne encore une fois. je ferai ça tant que je pourrai